Return to blog
March 21, 2021

Les 5 Points Clés de Destinations Europe

Destinations Europe : le premier Sommet virtuel sur les frais de déplacements professionnels pour les professionnels de la finance et de la gestion des voyages d’affaires organisé par TripActions a eu lieu le 23 mars 2021. Des centaines de responsables des déplacements, des finances, des achats, des ressources humaines et des risques de toute l'Europe se sont réunis pour parler de l'avenir de l'industrie et du rôle que joue la gestion moderne des frais de déplacements professionnels dans la création d'organisations et de processus durables pour l'avenir. L’évènement a débuté avec l’intervention de Ciara Govern, directrice de l’expérience client chez TripActions, qui a souligné la croissance à deux chiffres des réservations depuis le début de l’année 2020. L’équipe prévoit une hausse de cette tendance avec l’accélération de la vaccination en Europe.

Une invitée spéciale a également fait une apparition : la nouvelle vice-présidente marketing EMEA de TripActions, Simone Buckley, qui a récemment rejoint l’organisation pour répondre à l’importante croissance en Europe. Cette croissance est le résultat des investissements substantiels réalisés dans ses produits EMEA, notamment dans son offre ferroviaire, aérienne, hôtelière et automobile, ainsi que dans la localisation linguistique, le contrôle de la durabilité et le bilan carbone.

Voyons maintenant les 5 points à retenir de Destinations Europe :

1. Les clients se préparent à reprendre les voyages d’affaires en toute sécurité

La responsable du succès client, Carina Brasil da Cunha, a été rejointe par les responsables des voyages d’affaires de Springer Nature, Unit4, Nilfisk et Varonis pour discuter de la manière dont chaque organisation prévoit de reprendre les voyages. Ils réfléchissent à la façon de rendre ces voyages plus constructifs, à la raison pour laquelle la visibilité est plus importante que jamais, et à l’importance des flux de réservation, de s’améliorer et d’instaurer un suivi des voyages.

« Les responsables déplacements doivent se montrer plus réactifs et pragmatiques. Ils doivent connaître leur programme de voyage sur le bout des doigts pour bien réagir en cas d’urgences et de crise. Ils doivent connaître l’ensemble du processus de réservation, le contenu, les moyens de paiement, les fournisseurs, les tarifs », a déclaré Sammit Khanndeparkar, responsable mondial des déplacements professionnels chez Springer Nature.

« Je pense vraiment que les entreprises doivent se regrouper sur une seule plateforme mondiale. Il est vrai que chaque entreprise a son propre fonctionnement, mais de nombreux outils existent. Nous nous sommes donc tournés vers TripActions pour offrir une approche et une organisation transparentes et uniformes. »

« Maintenant que nous savons que nous pouvons utiliser ce modèle hybride, lorsque nous voyagerons et nous rencontrerons en personne, les interactions seront bien plus constructives. Il ne sera plus question de prendre l’avion pour le plaisir de faire une réunion et revenir, mais de réellement réfléchir à la façon dont vous souhaitez échanger avec vos responsables et votre équipe, et rendre ces voyages productifs », a déclaré Jonny Bryan, chef du personnel chez Unit4.

2. Le voyage éco-responsable est la clé d’un avenir fructueux

La transition vers des voyages et un fonctionnement plus responsables est bien amorcée et aura un énorme impact sur l’industrie du voyage. Marilyn Johnson, responsable de la durabilité mondiale chez Clarivate, est une professionnelle chevronnée du développement durable qui a bâti sa carrière en dirigeant des initiatives en la matière. Elle a vu le taux de croissance de ce domaine être multiplié par dix.

« Notre directeur général échange avec de nombreux investisseurs, et ces derniers parlent des critères ESG. J’en suis très heureuse, car j’attendais ça depuis longtemps. Nous voyons que l’approche de nos collègues commence à changer et qu’ils recherchent des entreprises durables, qui mettent en place des métriques permettant de mesurer ces critères et d’avoir un impact positif dans le monde. Je pense que ça fait partie des priorités du monde des affaires d’aujourd’hui et que ça ne vas pas changer de sitôt », a déclaré Marilyn lors du panel sur le développement durable de Destinations Europe.

« Selon moi, le développement durable sera un moteur essentiel dans le futur », a remarqué Michael Burke. Responsable stratégie client et gestion de projet chez DB Vertrieb GmbH.

Zoran Kovacevic, directeur gestion de produits chez TripActions, a animé le débat et évoqué l’importance de mesurer ces initiatives. « Ça commence par un accès en temps réel suffisamment précis aux données que vous émettez. Ce n’est qu’après que vous pourrez définir vos objectifs. Chez TripActions, nous ajoutons un budget carbone sur notre outil afin que vous puissiez savoir où vous vous situez par rapport au budget à venir.

3. Les bons outils technologiques sont essentiels pour la reprise des affaires

Jim Lundy, le fondateur, CEO et analyste en chef d’Aragon Research a échangé avec Chris Krammer, CAO chez Okta, et David Wieseneck, ancien vice-président des finances chez Letgo qui a examiné l’environnement actuel. Ils ont notamment parlé de la façon dont les progrès en matière de technologie financière et de paiement coïncidaient avec les changements du marché et les attentes de l’utilisateur, marquant ainsi un moment charnière.

Les panélistes ont non seulement partagé leurs observations, mais également des avis pratiques sur la façon dont la gestion moderne des déplacements professionnels avait transformé leur entreprise et permis aux équipes d’avoir une meilleure productivité et approche. « Nous nous sommes rapidement dit que nous ne voulions pas que nos employés dépensent leur argent. Nous ne voulons pas qu’ils perdent du temps à réserver ou à établir leurs notes de frais sur le back end. Nous souhaitons qu’ils fassent leur travail, c’est pourquoi nous avons cherché une plateforme et des processus extrêmement rapides et modernes », a déclaré David.

« Plus je laisse de temps à l’équipe comptabilité et finance, plus elle passe de temps sur l’analyse et pas uniquement sur le processus de rapprochement bancaire. »

4. Gérer votre budget déplacements en temps de crise

Ram Bartov, vice-président exécutif de TripActions, a animé une table ronde de responsables financiers qui ont partagé leur point de vue, leur avis et leurs expériences sur la façon de bien gérer un budget déplacements pour réduire les coûts et optimiser les dépenses inhérentes aux déplacements des équipes.

« Je crois fermement qu’il y aura un avantage concurrentiel à voyager et à rencontrer les gens en personne. Les entreprises qui sauront comment tirer parti de ces voyages dans un futur proche obtiendront de supers résultats au niveau de leurs équipes de vente et en matière de relations et de partenariats. J’ai hâte de guider mes entreprises et les autres directeurs financiers dans cette démarche », a déclaré Jim Cook, directeur financier d’Orbital Insight.

5. La collaboration, c’est le rêve en action

Le survivaliste et présentateur TV Bear Grylls a rejoint Destinations Europe pour partager son point de vue sur la façon de traverser des périodes difficiles et de transformer les défis en opportunités. Il a expliqué comment il a appris à faire face à l’échec, l’importance de nos réactions aux tests de la vie, et comment allumer le feu en nous.

« Les moments difficiles sont faits pour les personnes solides. Aucune tempête ne dure éternellement. C’est la tempête de la vie que nous traversons tous qui nous rend plus forts », a déclaré Bear.

Il a fini sur un acronyme qui va se révéler utile pour notre industrie avec cette nouvelle façon de voyager : « NGU : Never give up (Ne jamais abandonner) ».

TripActions devient une solution de choix pour les entreprises européennes en quête de solutions modernes et mondiales en matière de voyages d’affaires. Regardez toutes les vidéos du débat Destinations Europe ici.

Return to blog