Return to blog
April 22, 2021

TripActions Lance Une Fonction « Développement Durable » Pour Suivre et Réduire Les Émissions de carbone

L’objectif de TripActions est d’encourager les échanges en personne pour une vie et un travail plus productifs, plus riches et plus agréables, mais cela n’a pas de sens si nous ne protégeons pas en même temps notre planète. En l’honneur du Jour de la Terre, TripActions est fière d’annoncer le lancement d’une nouvelle gamme de données, d’outils et d’informations en temps réel conçue pour aider les entreprises à prendre des décisions éco-responsables et à réduire l’impact de leurs déplacements sur l’environnement.

L’industrie mondiale du transport est responsable d’environ 28 % des gaz à effet de serre. Les voyages d’affaires faisant partie de ce pourcentage, les entreprises du monde entier s’engagent à déclarer et à réduire leur impact sur l’environnement tous les trimestres et tous les ans. Avoir un budget carbone est plus que nécessaire pour suivre ses habitudes et les changer en faisant des affaires de manière plus « durable ». Mais se fixer des objectifs en matière de développement durable n’est pas possible sans des données et des analyses en temps réel permettant de faire les bons choix.

En 2019, TripActions a commencé à offrir à ses clients la possibilité de choisir de recevoir des données sur l’empreinte carbone de l’entreprise et du voyageur pour répondre aux préoccupations climatiques grandissantes. Tandis que les entreprises redoublent d’efforts en matière de développement durable, il est fondamental qu’elles aient accès à des informations en temps réel sur l’empreinte carbone de leur programme de voyages d’affaires. Ces données permettent aux entreprises du monde entier de prendre les décisions et faire les changements nécessaires pour une planète plus propre.

En plus des informations actuellement accessibles au moment du paiement et sur le profil du voyageur, TripActions lance aujourd’hui trois nouveaux produits pour aider les entreprises :

Budgétisation des émissions carbone

À partir d’aujourd’hui, les entreprises peuvent créer un budget basé sur l’historique de leurs dépenses, les recommandations de TripActions, et les données comparatives du secteur : uniquement disponible avec TripActions. Une fois qu’elles auront créé un budget, elles pourront le suivre pour s’assurer que les émissions de carbone liées aux voyages sont contrôlées, gérées et déclarées.

Tableau de bord d’analyse du CO2 en temps réel

Les entreprises ont maintenant accès à des données granulaires en temps réel et peuvent identifier les émissions de CO2 par département ainsi que par mode de voyage. Cela leur permettra d’identifier les types de voyages d’affaires qui émettent le plus de CO2 afin de prendre des mesures concrètes pour réduire leur empreinte carbone et établir un budget d’émissions carbone précis. De plus, les données sont maintenant accessibles sur l’API récemment lancée par TripActions.

Nouveaux calculateurs d’émissions

Il est essentiel que les entreprises aient une méthode de mesure de leurs émissions qui soit cohérente et solide. Grâce à TripActions, les entreprises ont maintenant accès à trois méthodes reconnues dans le monde pour bien mesurer et suivre leurs progrès, dont DEFRA, TREMOD et ICAO (lancée en 2019).

Grâce à ces nouvelles informations, les entreprises peuvent réellement exploiter leurs données pour prendre des décisions qui réduisent leur empreinte carbone et compensent ce qui ne peut pas être réduit.

« Nous souhaitons atteindre la neutralité carbone d’ici 2024. Mais il faut commencer par prendre des mesures. Tant que vous n’avez pas de ligne de conduite, il est difficile de dire ce que vous allez réduire ou supprimer : vous devez mesurer » a déclaré Marilyn Johnson, directeur du développement durable mondial chez Clarivate, lors du panel sur le développement durable de DESTINATIONS Europe.

L’objectif de TripActions est de fournir à ses clients une plateforme qui éduque, informe et réduit l’empreinte carbone produite par les voyages.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la position de TripActions en matière de CO2

Return to blog